Accueil // Actus // LE PEUPLE UNI, NOUS AUSSI ON PEUT !

LE PEUPLE UNI, NOUS AUSSI ON PEUT !

Dimanche 24 aout, deux camarades du Front de Gauche à Londres, Abdel et Sylvain, se ressourçaient en participant à une assemblée populaire de Podemos Londres.

Au même moment à Grenoble, en clôture des Remue-méninges du PG, Jean-Luc Mélenchon invoquait l’unité du mouvement citoyen vers la Sixième République. Il invitait à s’inspirer de la dynamique espagnole pour faire déboucher bientôt dans l’Histoire de France cette voie tracée vers son issue salutaire, populaire, constituante. En effet, quel meilleur moyen de remettre le vent dans ses voiles à l’heure du ressac que de s’exposer au souffle frais et démocratique de Podemos ?

Le lieu de réunion est un espace public, toujours. C’est aujourd’hui au Royal Festival Hall, immense centre culturel de béton fonctionnaliste dans les méandres duquel il nous faudra débusquer le groupe encore disséminé. Nous cherchons donc nos Espagnol-e-s des deux oreilles, et alors qu’on commence à se demander si ce dimanche ensoleillé ne mérite pas mieux que cet improbable jeu de piste nous trouvons enfin le bon coin de moquette, par hasard, dans la lumière d’une immense baie vitrée donnant sur la Tamise.

L1080369Un lieu ouvert, un horaire vague, une vingtaine de personnes qui se connaissent à peine et dont plusieurs à chaque rencontre sont là pour la première fois (Podemos Londres peut réunir plus d’une centaine de personnes; ils/elles sont mille-deux-cents sur Facebook), nous sommes aux antipodes de nos routines militantes rythmées des mêmes débats sempiternels entre habitués et idéologues. Aucun charabia intimidant, c’est l’antithèse du club. Il n’y aura pas non plus de pot à rallonge à la fin, et somme toute très peu de sociabilité. Cela nous interroge à nouveau, mais nous outrepassons cette apparente aridité pour y voir au contraire la source qui étanchera nos soifs militantes.

C’est que tous et toutes sont habité-e-s par la tâche immense à accomplir, avec des degrés d’urgence personnelle variés. Ma voisine de gauche est une architecte de Barcelone arrivée depuis deux semaines à Londres où elle parvient à survivre un peu mieux qu’en Espagne, en CDD et dans un domaine qui n’est pas son métier. Elle compte bien rentrer chez elle dès qu’il n’y aura plus péril en la demeure. C’est pour ça qu’elle est venue aujourd’hui.

Notre travail dominical consiste à dégager un avis général sur trois points précis des statuts du parti en cours d’élaboration: le protocole de validation des cercles; une proposition du Cercle de Leeds sur les structures de “Podemos Extérieur”; une autre sur le règlement des Initiatives Citoyennes.

Pendant plus de deux heures tout le monde est au charbon. Aucun aspect n’est trop technique, où s’il l’est c’est qu’il faut simplifier le texte de travail ou le rendre plus didactique. Au passage nous apprenons que les contributions des groupes sympathisants (les notres!) sont acceptées. La porte est donc ouverte par où l’on entrevoit la formation dans une futur proche d’une unité d’action véritablement alter-européenne avec Podemos. Déjà, Podemos et le Front de Gauche sont impliqués dans le groupe « Europe Against Austerity » avec d’autres « gauches » européennes présentes à Londres. Une sorte de confiance résolue dans le destin soudain nous émoustille.

Une fois l’ordre du jour couvert et la parole partagée, c’est la débandade ponctuée d’«hasta luego» fugaces dans l’humeur légère du travail accompli. Chacun retourne à son existence anonyme dans la « ville monde », parmi les émigrés économiques de la Terre entière.

 

L’article sur le site du Front de Gauche du Royaume-Uni

Laisser un commentaire

Copyright © 2009 Le front de Gauche Barsuraubois. All rights reserved.
Designed by Theme Junkie. Powered by WordPress.